Mot du Président

« Une occasion sans précédent de briser le cercle vicieux du sous-développement »

Madagascar a eu l’insigne honneur de recevoir le Sommet de la Francophonie de 2016. Deux ans après l’adoption par l’OIF à Dakar de la Stratégie économique pour la Francophonie, cet honneur est doublé d’un privilège. En effet, le Sommet d’Antananarivo dont le thème est « croissance partagée et développement responsable, les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone » constitue une occasion de lancer et de consolider des initiatives permettant de donner une substance au concept de francophonie économique.

                             S.E.M Hery Rajoanarimampianina, Président de la République de Madagascar

De même que la Francophonie a été efficace dans la préservation des spécificités linguistiques et culturelles des pays membres, elle est aussi appelée à apporter sa part aux efforts d’édification économique et de construction sociale auxquels se consacrent nombre de nations francophones. Dans cette optique, des outils de coopération et d’intervention doivent être mis au point pour être pertinents et efficaces à l’échelle concrète de chaque pays francophone et au niveau global de l’espace économique francophone.