Communiqué de presse

Antananarivo le 26 Avril 2017

CONVENTION TEST DE 1 000 Hectares

Une cérémonie de signature de convention s’est déroulée ce jour dans les locaux de l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) sis à Ambohitsorohitra (Immeuble de la Présidence)  entre  l’AMDP  et  la  société chinoise Yuan’s,  représentées  par  leur  Directeur  Général  respectif,
M. Hugues Ratsiferana et Lijun Zhang.

Cette convention porte sur la promotionde la culture de riz hybride à Madagascar. Ce partenariat va toucher initialement quelques  communes des  zones des hauts plateaux et des zones côtières avec une surface test de 1 000 ha de surfaces cultivées en riz hybride.

Dans les zones tropicales, 2 cycles de culture sont prévus à compter du mois de juin, et sur les zones d’altitude, 1 cycle à partir du mois de novembre.

Cette décision fait suite à une expérimentation réalisée sur 1 ha de rizière au niveau du CADI d’Iavoloha qui a donné d’intéressants résultats : le rendement est évalué à environ 10 t de paddy à l’hectare. Mais on peut encore aller au-delà de ces résultats avec l’utilisation de meilleures techniques culturales (environ 16 t/ha en Chine).

La promotion de la culture du riz hybride permettra d’atteindre très vite  l’autosuffisance alimentaire  avec une production additionnelle de 250 000 t de riz.

Par ailleurs, sa culture peut se faire sur les tanety, en plus des rizières irriguées, par la technique du Kipaha (culture en terrasse suivant les courbes de niveau), contribuant ainsi à la stabilisation des tanety décimés actuellement par les feux de brousse.

Ce partenariat va permettre d’accompagner les paysans et notamment l’entreprenariat  jeune qui va être initialement  formé dans les Saha Sekoly tout au long de la production (labour, engrais, semences…) et même prendre en charge l’achat du produit au prix du marché local.

Outre l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire en riz, Madagascar pourra réaliser son rôle de grenier de l’océan Indien et de nouveau exporter la production de riz excédentaire.

 


Antananarivo le 22 mars 2017

RENCONTRE AMDP – FORMATEURS DES FORMATEURS

La rencontre entre l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) et les Formateurs des formateurs s’est déroulée aujourd’hui dans les locaux de l’AMDP sis à Ambohitsorohitra.

Lors de cette rencontre, les Formateurs des formateurs se sont imprégnésde l’esprit et de la philosophie de l’AMDP ainsi que du concept du « CADI », noyau catalyseur du développement local intégré territorial.Le CADI plateforme initiée et gérée par l’AMDP en partenariat avec le gouvernement, le secteur privé et les relations multi ou bilatérales est un Centre de formation professionnelle multidisciplinaire et plurisectoriel dédié à la population locale du site, en particulier les jeunes et les femmes, où le Centre est installé.

Les CADI produiront donc des jeunes entrepreneurs  dans les localités où ils sont installés et sont  appelés à créer des  start up. Et ce sont les formateurs  dans ces CADI  qui bénéficieront de l’expertise  des Formateurs de formateurs, ces derniers  étant déjà accrédités par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

L’AMDP est un projet pilote de l’OIF à vocation de duplication dans l’espace francophone. Pour rappel, l’AMDP a été créée conjointement en juin 2016 par le Conseil National d’Orientation du XVIème Sommet de la Francophonie et le Forum Francophone des Affairessuite au constat de l’opportunité unique que constitue cet évènement « pour promouvoir la stratégie économique de la Francophonie et impulser la politique de développement économique de l’île en vue de la réduction de la pauvreté, de la sécurisation alimentaire et de la croissance économique ».